Gua Sha Bian Shi 5A

Gua sha en pierre Bian Shi qualité supérieure

Gua Sha (chinois : 刮痧 ; pinyin : guā shā ; littéralement : « gratter le choléra »), (plus généralement, « gratter la maladie pour lui permettre de s’échapper à travers la peau »), est un ancien traitement médical. Parfois appelé « spooning » par les Anglophones.
Le terme vietnamien pour cette pratique est cạo gió qui signifie « gratter le vent », tout comme dans la culture vietnamienne « attraper froid » se dit trúng gió, « attraper le vent ».

L’origine de ce terme vient de Shanghan Lun 傷寒論 (Traité des attaques du froid), qui fait partie des quatre classiques fondamentaux de la médecine chinoise, rédigé au début du IIIe siècle par Zhang Zhongjing 張仲景 (25 – 220).

La technique du Gua Sha renforce la circulation sanguine, accélère le métabolisme, aide à éliminer les toxines du corps, améliore l’activité des organes, améliore la fonction immunitaire, et aide ainsi recouvrir la forme physique et la santé.

Le traitement par les aiguilles de pierre (biān shí liáo fǎ 砭石療法)

Le bian shi (littéralement « aiguille de pierre ») est une pierre utilisée depuis le néolithique à des fins thérapeutiques.

Les laboratoires de l’Académie des sciences, de la technologie nucléaire, du bureau de sismologie et de l’Université de la médecine traditionnelle de Pékin ont obtenu des résultats spectaculaires après trois ans de recherches sur les caractéristiques physiques des pierres Bian Shi.

L’analyse chimique de ces pierres montre qu’elles sont composées d’une trentaine d’éléments minéraux rares qui sont bénéfiques pour le corps humain : le strontium, le titanium, le chromium, le manganèse, le zinc, et également des concentrations importantes en iridium. Ce métal étant absent sur terre, ceci appui la théorie de l’impact d’un météorite il y a 65 millions d’années.

Quand il est en contact avec la peau, la détection de la microcirculation montre que la vitesse du sang dans les vaisseaux capillaires s’accélère. Boire de l’eau imprégnée par les pierres Bian Shi peut faire baisser le cholestérol

Quand il agit sur la peau, il crée des rayonnements du lointain infrarouge qui peut servir comme traitement médical physique : Infra-thermothérapies dans des fréquences de l’ordre de 7−20 micromètres..

Il peut créer des impulsions ultrasoniques à haute fréquence qui sont bénéfiques au corps humain. quand il est frotté à la peau, ces impulsions ultrasoniques atteignent en moyenne 3 708 fois dans un champ de fréquence allant de 2 hertz à 2 mégahertz.

Il produit un champ magnétique. Il n’a pas de radioactivité, il n’est pas nocif.

Il appartient à la catégorie des outils médicaux. Il n’appartient pas à la catégorie des bijoux.

La couleur des pierres Bian Shi est naturellement jaune grise. Après polissage, elle devient noire, et après avoir absorbé la graisse du corps, sa couleur noire devient plus intense et brillante.

Aspect de la pierre Bian Shi : la couleur de la pierre provenant de l’ancien bassin fluvial est gris-jaune, accompagné dans sa texture naturelle de traces blanches ou jaunes. Les pierres Bian Shi ne sont pas épaisses, environ 5 cm.

Comparé aux pierres Bian Shi noires, les pierres Bian Shi Grade 5A ont des impulsions ultrasoniques  et des rayonnements infrarouges plus élevées. La pierre est bien plus fine, et donc plus dense, et plus douce sur la peau.

Les pierres Bian Shi Grade 5A proviennent de Sibin Shandong.

Le Gua sha en pierre Bian Shi qualité supérieure est en vente au prix de 34,90 euros au lieu de 69,90 euros, ici.